Le mot du prèz

Du charisme. De la prestance. De la bonhommie.

Alexandre Chabaille D'Auvigny, président de l'association
Salut à toi, jeune ami(e) que le vent porte sur notre page. Tu hésites certainement sur l’école que tu choisiras à l’issue de ton année. Mais pourquoi Supaéro ?
Eh bien pourquoi pas ?



Je plaisante : j’ai de vrais arguments dans mes bagages, et n’importe quel autre élève pourrait te dire la même chose ! Qui que tu sois, Supaero est fait pour toi.
Tu trouveras toujours à Supaero ce qui te correspond :
Passionné(e) de spatial ? Immerge-toi dans une simulation de vie martienne et participe à une expédition dans l’Utah, construis ta fusée ou ton satellite.
Fou de technologie ? Monte ton drone, ton robot, et part à la conquête des autres régions.
Adepte de sensations nouvelles ? Apprends à piloter un avion, un planeur, un parapente, ou saute en parachute pour le prix d’un kebab !
Artiste dans l’âme, en quête de nouvelles formes d’expression ? Tu es à un pas de pouvoir peindre, chanter, jouer d’un instrument (si tu débutes, je te recommande la fanfare : de bras cassés à virtuoses, ils sont garants de l’ambiance sur le campus)
Tu es un(e) grand(e) humaniste ? Viens porter tes idées et revendications dans nos clubs et rencontre des personnes de tous horizons.
Tu es un(e) grand(e) joueur(se) ? Viens découvrir les jeux du club Simu ou rejoins le Supaero Gaming Club !
Eternel(le) indécis(e) ? N’aie crainte, tu pourras tout essayer et bien plus encore !
Charmeur de serpents en herbe ? On a un peu plus de mal à comprendre, mais trouve des partenaires et nous nous te donnerons tout pour que tu puisses monter ton club !

Mais je ne te laisserai pas partir sans t’avoir parlé de Toulouse : meilleure ville étudiante de France d’après le classement l’Etudiant et d’après moi, la ville rose te ravira par son architecture, sa culture, ses promenades le long de la Garonne et ses bars et par sa multitude d’étudiants… Enfourche ton vélo ou sors ton ticket de métro, tu es Place Saint-Pierre en un quart d’heure depuis le campus ! Parisien depuis toujours, Toulouse m’a envoûté en un rien de temps.

Hâte de t’accueillir l’année prochaine,
Alexandre